web templates free download

UNE UNITÉ POLYVALENTE POUR LE DÉVELOPPEMENT URBAIN

Dubaï : De l'industrie manufacturière privée à l'urbanisme communautaire ?

Quand on regarde comment Dubaï est promue localement et internationalement, nous voyons généralement une célébration de la façon dont la ville est sortie de la poussière en seulement quelques décennies pour devenir une concurrente dure et tenace d'autres grandes métropoles dans le monde.

Le pétrole étant sa principale source de richesse et le climat extrême son ultime défi, la structure urbaine de Dubaï a été conçue autour du culte du transport personnel et de la consommation de pétrole. En fait, contrairement à l'image d'une ville très dense, Dubaï est assez étalée. Elle est essentiellement construite autour d'autoroutes et de routes à plusieurs voies.

Mobirise
Ce qui favorise cet étalement urbain, c'est la carte blanche accordée au secteur immobilier privé. Depuis l'ouverture du marché aux investisseurs étrangers dans les années 2000, le Dubai Holding Council, qui assure le respect de l'industrie manufacturière urbaine, a dû passer les rênes à la main invisible du marché.

Ce transfert de responsabilités a conduit à une planification urbaine fragmentée, qui n'est plus viable compte tenu des besoins actuels de la ville et de sa population. Le concept de division par zones spécialisées (zone économique, zone des campus universitaires, centre de santé, zones résidentielles et communautés protégées, etc.) a transformé Dubaï en une mosaïque de quartiers « à thèmes ». Ces différents quartiers ne semblent pas avoir de liens clairs qui relient les uns aux autres, ni de cohérence territoriale générale.

La structure urbaine de la ville est principalement régie par les lois de la concurrence entre les différentes sociétés de promotion immobilière. L'urbanisation est ainsi totalement libéralisée. Bien qu'il y ait eu un rebond significatif du secteur immobilier depuis la crise des subprimes en 2008, Dubaï souffre encore de ses séquelles et doit miser sur une nouvelle façon de penser la ville.

Comment renforcer la conscience de communauté dans des quartiers à taille humaine ? Que pouvons-nous faire pour investir les terrains vacants et leur donner un rôle efficace dans les grands quartiers fragmentés ? Finalement, comment peut-on encourager des comportements plus responsables en termes de mobilité urbaine ? 
Construire à l'intérieur de la ville, dans la densité

Construire à Dubaï représente un défi permanent. Alors que la métropole continue de séduire de plus en plus de jeunes professionnels, d'entrepreneurs et d'individus brillants avec de nouvelles idées, le secteur immobilier bat ses records chaque année et tente d'apporter des réponses créatives aux besoins des nouvelles populations.  Les gratte-ciels deviennent plus grands et les distances entre les lieux de vie quotidiens s'allongent, ce qui complexifie les tâches quotidiennes. 

Afin de réduire l'utilisation des transports personnels, de simplifier l'accomplissement des engagements quotidiens et d'encourager l'interaction entre les personnes et les services dans les mêmes quartiers, notre idée est d'utiliser le prototype BaityKool comme une unité polyvalente servant à créer des programmes urbains modulables à échelle humaine. 

Nous avons décidé d’identifier un terrain vide comme exemple de ce que nous pourrions créer dans des espaces vacants et ce dans un quartier principalement résidentiel. Notre objectif est d'injecter de la vie dans un complexe multifonctionnel à taille humaine, qui comprend des logements individuels et semi-collectifs, des bureaux, des espaces de travail en commun, des installations de divertissement et différentes rues ombragées et espaces publics. Le défi est de taille, étant donné le climat extrême qui incite les gens à utiliser ces espaces uniquement lorsqu'ils sont couverts et climatisés. C'est pourquoi il est important de créer des espaces extérieurs rapprochés qui relient les différents éléments de ces nouveaux quartiers.
Mobirise
                                                                                                         

33rd Street, Dubai, UAE

Mobirise


 33rd Street, Dubai, UAE

Ce quartier a beaucoup de potentiel, étant donné les services déjà existants à proximité (principalement éducatifs), mais, plus important encore, il remet en question la vision largement répandue de la Skyline de Dubaï en s'attaquant à une morphologie qu’on retrouve habituellement dans les banlieues. Dans ce domaine, nous proposons d'utiliser notre prototype Baitykool comme une unité reproductible afin de créer une communauté d'intérêt commun basée sur l'économie du savoir.
Mobirise
Toute la communauté qui vit dans l’aménagement de BaityKool est vouée à travailler ensemble et à cultiver une économie locale pour construire un centre de vie créatif et concurrencer les grandes entreprises. L'originalité du projet réside dans le fait que la communauté travaille et vit dans le même quartier, ce qui remplace les déplacements quotidiens de maison à lieu de travail en des distances parcourables à pieds. 
Mobirise
L'un des meilleurs avantages de notre prototype est sa capacité à s'adapter à autant de fonctions qu’on a besoin pour créer une centralité urbaine presque autosuffisante. En concevant des bâtiments à plusieurs étages, tout en conservant un environnement bâti globalement bas, la densité est plus grande ce qui accroit la capacité de personnes dans cette communauté, et cela fournit également d’agréables rues ombragées où les habitants, ainsi que ceux des quartiers voisins, peuvent marcher, se rencontrer et interagir ensemble. En fait, étant donné que notre prototype a une structure solide, nous pouvons facilement l'empiler sur plusieurs niveaux sans avoir besoin de renouveler les calculs structurels.

Avoir une communauté faite d'intérêts professionnels communs peut nous aider à développer un réseau local à travers lequel les habitants peuvent gérer leurs espaces privés et publics en rendant chacun responsable de son environnement. De plus, cela sera un moyen d'exprimer leurs besoins et de trouver de l'aide rapidement et localement, le covoiturage en étant est un des meilleurs exemples (épicerie, rendez-vous dans d'autres quartiers).
Mobirise
Avec BaityKool, nous aspirons à créer des quartiers durables qui peuvent aider à combler les lacunes du tissu urbain existant de Dubaï, en nous basant sur les principes suivants :
     - Quartiers à échelle humaine
     - Bâtiments de faible hauteur
     - Bâtiments à l'intérieur de la densité / à l'intérieur de la ville
     - Tirer parti du système de transport public
     - Programmes de développement de quartiers « multi-usages »
     - Promouvoir la proximité des services / éviter les longs trajets aller-retour individuels
     - Investir des terrains vides / abandonnés / sans désignation